Un peu de décryptage. déconfinons l’info

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Par temps de confinement les médias mainstream, qu’on appelle aussi en français dans le texte les médias dominants, ne confinent pas leurs techniques de communication et s’en donnent à cœur joie à grands coups de punch lines et de propagande.

Enfin, surtout pour les sujets qui leur permettent d’être « du côté du manche, du côté du pouvoir, du côté des puissants » comme nous l’a brillamment expliqué il y a peu Philippe Merlant dans sa conférence gesticulée « Le mystère du journalisme jaune ». Parce qu’en revanche pour les sujets qui ne vont pas dans le sens du vent, c’est silence radio ou au mieux traitement minimum.

Deux sujets d’actualité se prêtent parfaitement à l’exercice de décryptage et d’analyse critique de cette conception du journalisme.
Ils sont présentés de façon impeccable et très pédagogique dans les deux vidéos ci-dessous.
1 – Un entretien de David Pujadas, qu’on ne présente plus, avec le professeur Raoult qu’il est également inutile de présenter. Attention, il ne s’agit pas ici d’une analyse ayant pour but de participer aux débats polémiques suscités par les positions du professeur Raoult ni de prendre un quelconque parti à ce sujet. Il s’agit uniquement de décrypter et démonter la mécanique journalistique mise en œuvre dans ce type d’entretien qui a pour but de déstabiliser l’invité(e) et dont David Pujadas est un grand expert. Pourtant ici, il semble que ça n’ait pas bien fonctionné, mais n’en disons pas plus…

2 – Alors que de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer les dérives autoritaires du gouvernement, les médias dominants semblent vouloir ignorer ce sujet ou alors carrément tenter de le présenter comme un non sujet.

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *