MERCI PATRON ! une belle soirée !

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Grand succès pour la soirée Ciné/débat d’hier soir autour du film de François Ruffin «MERCI PATRON !» puisque nous y avons accueilli près de 450 spectateurs qui ont applaudi le film à la fin, ce qui est assez rare au cinéma.

LÉclairCit est à l’initiative de cette soirée, mais nous tenons encore à remercier les soutiens généreux qui nous ont épaulé dans ce projet et en particulier le directeur du cinéma CGR Ciné City, la librairie «Les passeurs de textes», Bertrand Rothé  qui a animé le débat, le journal Libération Champagne et bien entendu le public venu en nombre.

Le succès (lire ci-dessous l’article dans Libération-Champagne du 20 mai en page 2) fut tel qu’il a fallu refuser du monde et pour cette raison, le CGR Ciné City a proposé  deux séances supplémentaires le jeudi 23 mai qui ont permis à de nombreuses personnes de visionner le film.

Sans titre
cliquer sur l’image pour lire l’article de Libé Champagne du 20 mai

Si vous souhaitez être informés en direct de notre actualité, n’hésitez pas à vous abonner à notre blog (c’est gratuit et sans engagement). Il suffit de saisir votre adresse mail dans la partie gauche de cette page (au dessus du bloc vert ABONNEZ-VOUS). Vous recevrez alors un mail vous demandant de confirmer (en cliquant sur un lien) que vous êtes bien à l’origine de cette demande d’abonnement. Dès que vous aurez confirmé, vous recevrez automatiquement un mail de LÉclairCit à chaque nouvelle publication.


Enfin, pour celles et ceux qui souhaiteraient écouter le reportage de «Là-bas si j’y suis» sur l’assemblée générale des actionnaires du groupe CASINO citée hier soir en introduction du film, voici le lien :

http://la-bas.org/les-emissions-258/les-emissions/2009-10/juin-221/l-assemblee-des-actionnaires

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Une réflexion au sujet de « MERCI PATRON ! une belle soirée ! »

  1. Un petit regret après « Merci patron ! »

    Le professeur d’économie qui répondait aux questions du public, après la projection de « Merci patron ! », a su fort bien se faire l’écho des sentiments d’injustice et de révolte, mais aussi d’humanité et de bonté qu’exprime et que suscite le film. Il a cependant tenu plusieurs fois un discours, en particulier sur le protectionnisme, où se mêlaient les jugements de fait, descriptifs, du professeur d’économie, et les jugements de valeur, prescriptifs, du militant engagé politiquement. Ce mélange visait plus à persuader qu’à convaincre, il n’était pas de la très bonne rhétorique.. Le petit coup de griffe à Jean Tirole, par exemple, était-il approprié à un libre usage public de la raison, autrement dit à une discussion démocratique ? N’aurait-il pas été possible, dans l’esprit des libres discussions des « Nuits debout », de tenir un discours où les hypothèses savantes et les choix moraux, juridiques ou politiques soient davantage distingués ? À moins de préciser que la science économique est par nature « politique », c’est-à-dire liée à des choix philosophiques de genres de société, et donc qu’elle ne peut pas prétendre à l’objectivité scientifique.. Ce qui n’a pas été fait et qui fausse sérieusement le libre usage public de la raison..

    Jean-Michel Pouzin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des Éclaireurs Citoyens pour moins de bruit et davantage de lumière