Projet de RLP de Troyes : un texte qui ouvre la voie aux panneaux numériques !

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

La ville de Troyes a décidé d’élaborer un projet de Règlement Local de Publicité, document qui règle tout ce qui concerne l’affichage extérieur, publicité et enseignes.

Conformément à la loi, le projet est actuellement soumis à consultation du public jusqu’à fin décembre, mais de façon tellement discrète que le registre de concertation est toujours vierge ! Nous estimons au contraire que tout usager de la ville est concerné, et doit pouvoir être informé ! Ce document va déterminer l’aspect de notre ville pour les décennies à venir…

Et s’il présente quelques améliorations en termes de nuisances publicitaires (une extension des zones de pub restreinte, dans lesquelles les règles sont plus strictes, l’interdiction des adhésifs publicitaires sur vitrine), certaines dispositions nous inquiètent : le retour de la publicité dans les zones protégées au titre du patrimoine (anciennement ZPPAUP) et, surtout, l’absence de règles s’appliquant spécifiquement à la publicité numérique (sauf pour le format, les écrans numériques sont assimilés à des panneaux classiques). C’est laisser le champ libre à l’installation de panneaux numériques dans la ville !

Soyons clair : ce que nous souhaitons, c’est la disparition de la pub commerciale sur mobilier urbain, l’interdiction pure et simple de la publicité numérique, une cité débarrassée du matraquage publicitaire… Mais dans une stratégie « réaliste » pour nos interlocuteurs de la Ville, nous demandons que soient inscrits dans le futur RLP :

  • l’interdiction de la publicité numérique sur mobilier urbain pour protéger les usagers de l’évolution inquiétante en termes de publicité ciblée
  • un encadrement strict de la publicité numérique (interdistance de 200m minimum, interdiction absolue à proximité des carrefours) pour protéger les usagers de la route des dangers liés à l’éblouissement et la distraction
  • l’extinction des enseignes, vitrines et mobilier urbain dès la fin de l’activité : pourquoi éclairer les abris voyageur quand il n’y a plus de voyageur ?
  • le maintien de l’interdiction de la publicité dans les zones de protection du patrimoine (ZPPAUP) : pourquoi protéger le patrimoine, et finalement y implanter des panneaux ?
  • l’interdiction de la publicité au sol (cleantags)

Ces mesures nous paraissent minimales pour atteindre des objectifs cohérents en termes de sécurité routière, réduction de la pollution lumineuse, économies d’énergie, protection des personnes et mise en valeur du patrimoine.

Avant fin décembre, vous aussi, donnez votre avis !

Envoyez une lettre* à M. le Maire de Troyes

Venez écrire un mot dans le registre à l’hôtel du Petit Louvre, 1 rue Linard-Gonthier à Troyes (lundi de 13h30 à 17h30, du mardi au jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30, vendredi de 9h à 12h)

Envoyez un mail à mail.urbanisme@ville-troyes.fr

Et faites tourner l’info ! Plus il y aura d’avis déposés dans le registre de concertation, et plus nous aurons de poids pour infléchir le projet !

*Si vous êtes pressé ou un peu paresseux, vous pouvez télécharger une proposition de lettre-type à agrémenter selon vos envies !

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Des Éclaireurs Citoyens pour moins de bruit et davantage de lumière