Retour sur Opération CORREA

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

affiche_aos_ordlLes projections des deux épisodes du feuilleton documentaire intitulé  «Opération Correa » et co-réalisés par Pierre Carles et Nina Faure ont rencontré un beau succès ce vendredi 7 octobre. Plus de 100 personnes sont venues y assister ainsi qu’au débat qui a suivi, en présence de Nina Faure qui, par ses réponses précises et sans détour, nous a donné une vraie bouffée d’air frais.
LÉclairCit remercie à cette occasion la direction du cinéma CGR de Troyes qui a été un partenaire essentiel pour la tenue de cet événement. Merci également au journal Libération Champagne qui a fort bien annoncé cet événement par le biais d’un entretien avec Nina Faure dans l’œil de Libé du samedi précédant la projection (voir ci-dessous).

Enfin, nous tenons à remercier tous les specta(teurs)(trices) qui ont répondu généreusement à notre appel à soutien pour nous aider à supporter les frais d’organisation de tels événements, mais aussi celles et ceux qui n’ont pas pu venir assister à cette projection et qui nous ont soutenus malgré tout, via nos formulaires de contact en ligne ici et ici.

Nous ne manquons pas d’idées et de projets et votre soutien ne sera pas vain.

oeil_libe_correa
Cliquer sur l’image pour lire l’article

Résumé des films

«Opération Correa 1 – Les ânes ont soif»

affiche_aos_0Les grands médias français ont boudé le dernier séjour en France du président équatorien Rafael Correa. En novembre 2013, aucune radio ni chaîne de télévision hexagonale n’a évoqué son étonnant bilan social et économique. Depuis son arrivée au pouvoir, en 2007 le gouvernement Correa n’obéit plus au FMI, ce qui a permis à l’Equateur de se sortir par le haut du pétrin dans lequel il s’enfonçait : pas de coupes dans les dépenses publiques mais des programmes de redistribution qui ont fait chuter le taux de pauvreté et les inégalités sociales ; pas de dépouillement des droits sociaux par un patronat tout-puissant mais des investissements publics dans l’éducation publique gratuite, dans la santé, dans le logement…
L’alternative qui se joue en Equateur est-elle un simple mirage ou un modèle susceptible d’allumer quelques flammèches à notre horizon ? Pierre Carles et son équipe démarrent leur enquête sur « le socialisme du XXI° siècle » promu par Rafael Correa avec ce premier volet consacré au traitement médiatique de cette politique non orthodoxe.

«Opération Correa 2 – On revient de loin»ordl_invit_lecalircit_v1

Depuis 2007 en Équateur, le gouvernement de Rafael Correa a refusé de payer une partie de la dette publique, récupéré la souveraineté sur ses ressources naturelles face aux multinationales. Grâce à des politiques de redistribution, la pauvreté et les inégalités ont baissé fortement tandis que la classe moyenne a doublé en huit ans. Pierre Carles, Nina Faure et leur équipe débarquent tout feu tout flamme dans ce nouvel Eldorado. En sillonnant le pays en ébullition, nos deux réalisateurs tirent des leçons parfois opposées de leur enquête : l’un voudrait que Correa vienne retaper la France, l’autre s’interroge sur la nécessité d’un homme providentiel.

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Des Éclaireurs Citoyens pour moins de bruit et davantage de lumière