Retour sur la première réunion publique de LÉclairCit

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Notre première réunion publique s’est tenue le mardi 31 mai 2016 au grand salon de Musique de Sainte-Savine.

LECLAIRCIT
Un public particulièrement intéressé

Cette réunion s’est déroulée en 4 temps.

1 – Présentation des objectifs de l’association

Après avoir rappelé que le décryptage et la critique des média ne datent pas d’aujourd’hui, ces deux actions ont été présentées comme le cœur de l’association, car ils sont toujours d’actualité et il semble urgent de les porter comme des « réflexes citoyens ».

La justification de cet objectif a été illustrée par 3 extraits vidéos, présentés ci-dessous, qui illustrent divers aspects des travers et des abus journalistiques que l’on peut observer dans les grands média.

Les citoyens que nous sommes se retrouvent plongés dans une sorte de brouillard engendré par des flux médiatiques à la sauce TINA (There Is No Alternative), slogan attribué à Margaret Thatcher et repris en boucle par la majorité des médias qui occupent, de fait, une position dominante sur les formats et les contenus de l’information.

En s’appuyant alors sur les media alternatifs qui travaillent à des enquêtes de fond, LÉclairCit s’attachera à mettre en lumière des informations plus complètes et plus objectives en incitant chacun-e à devenir citoyen-nes éclairé-es, capable de faire des propositions visant à redonner tout son sens et tout son poids à la démocratie.

Enfin, quelques mots sur les statuts pour rappeler au public présent que LÉclairCit a fait le choix, lors de sa constitution,  d’un fonctionnement collégial. Il n’y a donc ni bureau, ni Président, LÉclairCit est dirigée collectivement par son Conseil d’Administration.

Les vidéos présentées :

Pujadas et les violences des salariés. France 2 – JT 20h – 21 avril 2009

Ruffin face à la défense de J.M. Apathie par sa « chère collègue Léa Salamé » (Séquence à partir de 10’50 »). France 2 – ONPC – 16 avril 2016

Le journalisme selon J.M. Apathie. France Inter – Sophia Aram – 7 juin 2011

Les diapositives de cette présentation sont visibles en cliquant ici.

2 – Présentation du blog

Ce fut ensuite la présentation du blog avec en particulier son but et aussi un volet « Notice d’utilisation » très clair permettant de comprendre toutes les ressources disponibles et comment les utiliser.

Le diaporama est visible ici.

3 – Quelles actions envisage-t-on ?

Les membres du CA de LÉclairCit ont présenté tour à tour quelques éléments des actions qu’ils jugeaient intéressantes. Ceci s’est fait en interaction avec le public, mais il est difficile de restituer l’ensemble des interventions dans le contexte des débats. Voici donc ci-dessous les différents thèmes d’actions qui ont été proposés et à la suite les propositions ou remarques qui sont venues du public.

● Retour sur notre première action : la projection du film « Merci Patron !» suivie d’un débat avec Bertrand Rothé, économiste et auteur de plusieurs ouvrages historico-politiques. Ce fût un réel succès : salle comble (450 personnes), ce qui a poussé le directeur  du CGR Ciné City à programmer 2 séances supplémentaires la semaine suivante avec encore un très bon score de fréquentation. Ce genre d’événement attire beaucoup de monde et permet également de partager les points de vue en donnant la parole au public. Nous avons dores et déjà quelques pistes pour une nouvelle aventure de ce genre.

● Proposition de séances avec un « coach » pour apprendre à communiquer avec précision et concision lors d’interventions en public.

●  Proposition de lectures partagées pour, collectivement, décrypter l’info et, individuellement, sortir de notre façon habituelle de regarder et juger les faits.

● Alimenter une rubrique « statistiques » sur le blog afin de permettre d’analyser l’actualité à la lumière de données chiffrées non contestables.

● S‘intéresser particulièrement à l’actualité locale mais aussi régionale ou nationale sur les plans social, environnemental, politique…

●  Dénoncer les atteintes à la laïcité.

● Apprendre à « s’étonner »  devant une information. Par exemple, sur l’économie sociale et solidaire, chercher à comprendre pourquoi 3 syndicats, trop petits pour avoir des représentants dans les associations, se regroupent pour dénoncer la loi El Khomri.

● « Journée du film militant », ceux-ci étant trop rarement programmés à Troyes.

●  Atelier de lecture de l’image, publicitaire ou autre ; le journaliste reporter qui fait une photo a une intention et/ou une opinion qu’il exprime à travers l’angle de prise de vue et le cadrage qu’il choisit.

●  Comment les média parlent du problème des réfugiés ?

Voici une trace des échanges qui ont eu lieu avec le public lors de la présentation des différents points ci-dessus.

  • Travail sur le vocabulaire employé par les media dominants : pour donner du poids à la parole des possédants (ex : les cotisations patronales deviennent des « charges patronales »), pour criminaliser les militants (ex : le « terrorisme » de la CGT) ou pour distinguer entre « réfugiés » et « migrants » ceux qui méritent l’accueil de ceux qui n’y ont aucun droit.
  • Etude des génériques des JT.
  • Visionner ensemble un JT et le décrypter ensuite (pour ce type d’atelier, on peut être aidé par Acrimed)
  • Pour travailler sur le thème des réfugiés, on peut solliciter le MRAP dans le département.
  • Pourquoi respecte-t-on une consigne alors même qu’elle nous contraint à des actes qu’on condamne ? Exemple donné dans le film « I comme Icare ». Proposition d’une lecture partagée  sur le livre : « La Consigne et l’autorité ».

4 – La réunion se termine autour d’un buffet

avec des échanges en petits groupes et quelques bulletins d’adhésion et de soutien en plus pour LÉclairCit.

IMG_8225
Un moment convivial, pour poursuivre les échanges

On pourra lire aussi le compte-rendu de la soirée paru dans Libération Champagne ici

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des Éclaireurs Citoyens pour moins de bruit et davantage de lumière