Lectures

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Quelques livres de référence

couv_Propaganda
Edward Bernays, «Propaganda Comment manipuler l’opinion en démocratie» – Préface de Normand Baillargeon.

Cet ouvrage a initialement paru sous le titre Propaganda aux éditions H. Liveright, New York, en 1928

LNCDG
Serge Halimi, «Les nouveaux chiens de garde» – 1997

Ce livre a donné lieu à la production d’un film en 2012 portant le même titre et réalisé par Gilles Balbastre et Yannick Kergoat. Ni le livre, ni le film n’ont hélas pris une ride !

autodefense
Normand Baillargeon, « Petit cours d’autodéfense intellectuelle » – 2005
LQR
Eric Hazan, «LQR. La propagande du quotidien» – 2006

Une fiche de synthèse wikipedia résume très bien le propos de ce  livre qui n’a, lui non plus, pas pris une ride.

TELECRATIE
Bernard Stiegler, «La télécratie contre la démocratie» – 2006

Bernard Stiegler est philosophe. Il est notamment fondateur et président du groupe de réflexion philosophique Ars industrialis créé en 2005. il dirige également depuis avril 2006 l’Institut de Recherche et d’Innovation(IRI) qu’il a créé au sein du centre Georges-Pompidou.


Sur la laïcité

Jean-Luc Mélenchon, « Réplique au discours de Nicolas Sarkozy. Chanoine de Latran » – 2008

Ce texte livre une analyse très pertinente et très argumentée sur le plan des références historiques et politiques dont la quatrième de couverture donne l’aperçu suivant :
« Le président de la république Nicolas Sarkozy a accepté d’être nommé Chanoine honoraire de Latran, la paroisse du Vatican à Rome. A l’occasion de son intronisation, il a prononcé un discours qui adopte le concept de « laïcité positive » défendu par le pape Benoît XVI. Le ridicule du ton de prédicateur qu’il adopte, les injures et les provocations auxquelles il se livre contre les Lumières, la vision républicaine de l’histoire de France et les maîtres de l’école publique, ne doivent pas faire perdre de vue l’objectif politique qu’il poursuit. Il s’agit de faire entrer la France dans la logique du « choc des civilisations », où les religions définissent les personnes, les sociétés et le système des relations internationales. Pour cela, il veut tourner la page de la loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État. Danger ! »

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Des Éclaireurs Citoyens pour moins de bruit et davantage de lumière