Archives par mot-clé : Finance

ATTAQUE EN RÈGLE CONTRE LE CLIMAT : l’UE doit sortir du Traité sur la charte de l’énergie

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Le Traité sur la charte de l’énergie (TCE) est sans doute plus dangereux pour les finances publiques, les politiques d’intérêt public (notamment environnementales) et la démocratie que d’autres traités internationaux d’investissement.

Plus de 280 organisations de la société civile, dont 25 organisations françaises, réclament aux États membres du Traité sur la Charte de l’énergie de mettre fin aux protections dont dispose le secteur des énergies fossiles.

Le rapport en français publié par «Les Amis de la Terre» est maintenant disponible. Cliquer sur l’image pour accéder au rapport
Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Les investisseurs étrangers vont-ils attaquer les plans de lutte contre le Covid-19 des Etats ?

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Mathilde Dupré, Co-directrice de l’Institut Veblen, publie dans « Alternatives Économiques » du 20 avril, un article particulièrement inquiétant, mais aussi révélateur que le Monde d’hier et d’aujourd’hui n’a pas l’intention d’opérer un quelconque changement de cap demain.

Pour s’en convaincre il faut rappeler quelques éléments concrets qui prouvent que si on doit parler de guerre, c’est bien à propos du monde de la finance, des marchés et des transnationales qui se sont solidement armés pour mener une guerre sans pitié contre les états et leurs peuples.

Pour illustrer cela, on peut rappeler les limites d’action de quelques institutions spécialisées de l’ONU au regard du pouvoir énorme dont disposent les transnationales et leur alliée l’OMC Organisation Mondiale du Commerce.

  • OMS (Organisation Mondiale de la Santé) : aujourd’hui à propos de la grave crise sanitaire que nous traversons, on entend beaucoup les chiens de garde des médias dominants relayer sans broncher les critiques faites à l’encontre de l’OMS. Pourtant n’oublions pas, comme le rappelle Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale de l’université de Genève, au journal « La Croix » du 24avril : « L’OMS n’est ni un gendarme, ni une puissance supranationale, c’est une organisation internationale au service de ses États membres, la Chine, en l’occurrence, mais aussi tous les États qui font appel à elle ». C’est seulement sur invitation du gouvernement concerné qu’une équipe de l’OMS peut être envoyée sur place.
  • OIT (Organisation Internationale du Travail) : Toujours dans le contexte de la crise due au COVID-19, nous observons aujourd’hui que des atteintes graves sont en cours à l’encontre des travailleuses et des travailleurs. Cependant l’OIT n’a que peu de pouvoir comme on peut le lire dans la fiche élaborée par ATTAC-RHÔNE.

Contrairement aux deux organisations précédentes, l’OMC dispose d’un ORD (Organe de Règlement des Différends) qui permet aux États membres de s’attaquer et d’obtenir d’éventuelles condamnations. De la même manière les transnationales disposent de mécanismes d’arbitrage privés qui leur permettent d’attaquer les États dans le cadre des accords commerciaux dits de « Libre-échange » (il est important de signaler que ces mécanismes d’arbitrage sont à sens unique et ne permettent pas aux États d’attaquer une transnationale). C’est le cas notamment du CETA, accord entre l’Union Européenne et le CANADA, que M. Macron se refuse à remettre en cause, ce qui permet de se faire une idée de sa vision du Monde d’après Covid.

Pour lire l’article de Mathilde Dupré ainsi qu’un autre sur le même sujet paru il y a peu sur Médiapart c’est ICI et

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

La réforme des retraites enfin dévoilée

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Réaction de Gérard Filoche

Une réaction à chaud de l’inspecteur du travail Gérard Filoche qu’on ne croisera pas sur les média dominants mais à qui «Là-bas si j’y suis» a tendu son micro.

Émission du jour sur le Media

Avec Christophe Ramaux membre des «économistes atterrés» et la porte-parole du collectif citoyen «Nos retraites» qui se donne pour mission de diffuser des informations, du décryptage et de la « désintox » sur le projet de réforme des retraites concocté par le gouvernement.

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Quand les medias dominants veulent le buzz et l’argent du buzz !

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

ou : QUAND LES MÉDIAS VEULENT LE BUZZ ET L’ARGENT DU BUZZ !

Samedi 1er décembre à 20h30
centre culturel Didier Bienaimé
La Chapelle Saint Luc

« Les 4 vérités » est un spectacle de l’atelier « Pas dupes ! », du Collectif 1984. Cette création collective s’est déroulée d’octobre 2017 à juin 2018. La mise en scène est de Jacques Esnault, assisté de Brigitte Grisar.
Distribution : Brigitte Grisar, Lara Soenens, Tony Musu, Jaime Cevallos, Christophe Barbieux.
Si vous avez eu la chance de voir la précédente pièce du collectif 1984 « La jolie valse des emplois », ne manquez pas cette nouvelle occasion de passer un moment de théâtre très vivant et drôle.

Note d’intention

Les médias n’arrêtent pas de nous parler de scandales financiers, alimentaires, judiciaires… A tel point qu’on trouverait ça normal.
Enfin presque !
Parce qu’il ne faut pas nous prendre pour des prunes, non plus !
Le spectacle dénonce le monde du pouvoir, et ses rapports interpersonnels hypocrites, ses règlements de compte, ses dérives comportementales…
Pas de leçon de morale, juste un cri : arrêtez de nous duper !

La vidéo ci-dessous propose quelques extraits choisis.

Tarifs et Réservations

Le tarif plein est de 9€ et le tarif réduit de 6€. Le tarif réduit est accordé dans les cas suivants :

  • demandeurs(ses) d’emploi,
  • étudiants(es),
  • moins de 18 ans,
  • volontaires en service civique,
  • plus de 70 ans,
  • bénéficiaires de minima sociaux,
  • personnes handicapées

Toutefois, nous rappelons que LÉclairCit n’est pas une organisation professionnelle de spectacles, mais simplement une association « loi 1901 » animée par un petit groupe de bénévoles dont l’intention est de promouvoir ou de proposer des événements culturels, documentaires ou informatifs s’inscrivant dans l’éducation populaire.
De ce fait notre objectif n’est pas de dégager des bénéfices, mais d’équilibrer chaque budget correspondant aux événements que nous organisons. Tous ces événements entraînent des frais pour lesquels nous ne disposons pas de ressources propres. Nous ne pouvons donc compter que sur toutes et celles et ceux qui soutiennent nos projets en participant à nos rendez-vous et parfois en adhérant ou en faisant un don à notre association. Bien entendu, nous sommes bien conscients et comprenons que chacun(e) fait selon ses moyens, car les temps sont durs.

Le placement est libre dans la salle, il est donc prudent d’arriver un peu en avance ou de réserver votre place à l’avance (voir plus bas) si vous souhaitez pouvoir choisir votre place.

La billetterie pour cette pièce sera ouverte le jour de la représentation à l’accueil du centre culturel à partir de 20h. Toutefois, si vous souhaitez dès maintenant réserver votre place, vous pouvez compléter le formulaire ci-dessous et nous prendrons contact avec vous pour vous indiquer la suite de la démarche. Vous pourrez alors retirer votre place directement auprès de nous sans avoir à suivre la file d’attente.

FORMULAIRE DE RÉSERVATION

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

festival des idées gesticulantes

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

1 – Samedi 29 septembre – INCULTURE 2

Franck Lepage n’est plus à présenter, sauf peut-être par lui-même. Il est à l’origine de ce qu’on appelle une « conférence gesticulée », forme de communication orale qui mêle « savoir chaud » et « savoir froid », sans oublier l’humour et la dérision nécessaires en pareille situation. Il sera question de l’éducation et du fameux problème de « l’ascenseur social… »
Invité par la FDMJC Aube

2 – Samedi 6 octobre – C’EST PAS LA FIN DU MONDE, MAIS…

Gwennyn Tanguy est ingénieure en thermo-énergétique et ambassadrice NégaWatt. Elle a une idée assez précise de l’effondrement et de la décroissance, sujets dont les médias dominants ne souhaitent pas s’emparer.
Invitée par Ecol’Aube

3 – Samedi 13 octobre – CHRONIQUES D’UNE EX-BANQUIÈRE

Aline Farès est réellement une ex-banquière. Diplômée d’une grande école de commerce française, ancienne de chez Dexia, elle nous fera visiter en détail et avec beaucoup de pédagogie, le labyrinthe de la finance… Elle a fait un tabac l’an dernier à l’université d’été des mouvements sociaux européens à Toulouse. Alors en cette année du 10ème anniversaire de la crise de 2008, c’est une occasion à ne pas manquer.
Atelier : Aline Farès animera un atelier intitulé «Le Poker des banques» en début d’après-midi le même jour, au même endroit.
Le nombre de places est limité pour cet atelier, nous vous recommandons donc de vous y inscrire via le formulaire disponible en cliquant ici.
Invitée par LÉclairCit

4 – Samedi 20 octobre – RURALS OU LA CONVERGENCE DES RUSTRES

Hervé Chaplais est éducateur populaire, membre de « l’ardeur», association d’éducation populaire politique, tout comme Franck Lepage qui a ouvert ce cycle de conférences gesticulées. Il intervient sur la ruralité et les classes populaires. C’est dire que là-encore on ne sera pas tout à fait sur les sentiers battus et rebattus des commentateurs de l’actu qui fait le buzz…
Invité par e-graine

Toutes ces conférences sont à tarif libre, mais…

les 4 associations ont opté, d’un commun accord, pour un tarif libre à l’entrée des 4 conférences gesticulées. Cette décision a été prise de sorte que ces spectacles soient ouverts au plus large public sans avoir à fixer un prix d’entrée qui n’est jamais le juste prix pour tous.
Cela ne signifie donc pas pour nous « entrée gratuite », mais plutôt « tarif participatif et solidaire ». Nos intervenants ne travaillent pas bénévolement, même si l’idée fait rêver certaines têtes qui fument gravement au cœur des « réservoirs d’idées » (« Think tank » dans la langue du nouveau monde).

C’est donc la traduction pour nous que ces spectacles constituent des moments importants de participation citoyenne en étant acteur plutôt que simple spectateur ou « client ».

Toutes les infos ici : http://idees-gesticulantes.fr.nf/programme/

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article