Mais qu’a donc la Champagne-Ardenne pour susciter soudainement autant d’intérêt ?

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Notre ancienne région, depuis qu’elle a intégré le Grand Est, semble bénéficier d’un engouement fort singulier de la part des politiques de tous bords.

champagne-ardenne

Emotion en Champagne-Ardenne

Le 28 janvier 2016, Stéphane Le Foll se fait huer à Reims (51) par les agriculteurs. Nicolas Dupont-Aignan est à St-Pouange (10) le 16 mars pour présenter son livre France, lève-toi et marche. Jacques Cheminade déclare sa candidature à la Présidence de la République le 19 avril à Chennegy (10). Bernard Cazeneuve met en place le 1er avril à Reims le Plan BAC-PSIG 2016 et revient le 5 juin à Châlons-en-Champagne rassurer les 200 fonctionnaires de la préfecture et sous-préfecture de la Marne, indiquant qu’il n’y aura pas de mutation forcée, suite à l’installation de la préfecture de la grande Région à Strasbourg (il y était déjà venu le 24 février pour présenter les contours de l’organisation des services de l’Etat dans la nouvelle grande région). Patrick Kanner est à Revin et à Charleville (08) le 29 février, à Vitry le François (51) le 26 août. Florian Philippot le 13 mai succède, à Clairvaux (10), à Philippe Richert, Nicolas Dupont-Aignan et François Baroin pour signifier son indignation devant la décision de fermeture de la prison. Pour sa part, Marion Maréchal-Le Pen a annulé son meeting de la veille, le 12 mai, à Chaumont (52), où Jean-Claude Mailly rencontrera les salariés des très petites entreprises le 24 du même mois, dans la perspective des élections professionnelles. François Hollande, accompagné de Jean-Yves le Drian rend hommage au Général de Gaulle, le 13 juin à Colombey-les-Deux-Eglises (52). Nicolas Sarkozy, président LR et candidat non déclaré à la présidentielle, dédicace son livre-programme à Reims le 6 juin.

Quelle foire !

Le candidat putatif n’attendra pas plus tard que le 30 août pour prendre le chemin de la Foire de Châlons-en-Champagne (51), tout comme Florian Philippot le 29 août, Alain Juppé le 31 août, Emmanuel Macron et François Fillon le 1er septembre, Bruno Le Maire et Gérard Filoche le 2 septembre, mais aussi le Stade de Reims… Il faut dire que le Festival Foire en Scène, organisé dans le cadre de ce grand rassemblement agricole, aura également vu défiler Pascal Obispo, Enrico Macias, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Manu Tchao, Alain Chamfort, pour n’en citer que quelques uns…

Et ça n’est pas terminé ! Après que 30 cigognes aient passé cette nuit à Bagnone (08), Alain Juppé, Bruno Le Maire, Marine Le Pen, Arnaud Montebourg, Jean-Luc Mélenchon, Cécile Duflot, Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Christophe Lagarde, Jacques Cheminade seront à Reims les 8 et 9 septembre pour les Assises du produire en France.

Ah ! oui ! la campagne pour la présidentielle est déjà commencée ! Cela pourrait laisser supposer que nous représentons un sacré vivier de voix potentielles pour cette pléthore (82 à ce jour) de candidats. Il faut dire qu’au premier tour des Régionales la Champagne-Ardenne a enregistré l’un des taux d’abstention les plus élevés de France avec 52,09 % ( légèrement en baisse au second tour)…

On comprend cependant mal ce besoin de s’exhiber chez « l’homo politicus cathodicus », hormis ce besoin légitime et vital pour se « poser » en être unique et qui procède de l’inconscient.

Et les media ?

Et les media de sauter à pieds joints dans le jeu en participant pleinement à cette stratégie de la communication, espérant obtenir des exclusivités, faire mousser LE scoop, sans chercher à décrypter le fond plutôt que la forme, à déconstruire les discours des différents candidats, sans chercher à faire leur travail qui est, rappelons-le, d’informer. C’est à un tel point qu’on en arrive même aujourd’hui à se demander naïvement si les réseaux sociaux, en passe de supplanter les media traditionnels,  ne seraient pas en mesure d’influencer les résultats des élections…

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *