le formatage culturel m’a tuer – ANNULATION !

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

CONFÉRENCE GESTICULÉE

de et par Cynthia Brésolin

ANNULÉE

La conférence gesticulée organisée par LÉclairCit « Le formatage culturel m’a tuer » de et par Cynthia Brésolin est annulée.

 
Il s’agissait de la dernière conférence du festival gesticulant 2021 qui devait se tenir le samedi 23 octobre. Les raisons de cette annulation sont liées aux contraintes qui nous sont imposées par le contrôle du pass sanitaire.
 
Bien que ce pass ait été mis en place le 9 août, les règles n’étaient pas très claires pour ce qui concernait les associations et les salariés ou les bénévoles de ces associations. Pour cette raison, une centaine de bénévoles et acteurs associatifs ont assisté le 7 septembre à une réunion d’info en visio intitulée « Pass sanitaire et associations : mode d’emploi » organisée par le Mouvement associatif de Champagne-Ardenne et la Ligue de l’Enseignement de la Marne.
 
Là nous avons appris que les bénévoles devaient procéder au contrôle des pass sanitaires, non seulement du public à l’entrée de l’événement, mais également de celui de leur intervenant, en l’occurrence ici Cynthia Brésolin.
 
Compte tenu de la tension engendrée aujourd’hui par l’obligation du pass sanitaire et des positions très diverses à son sujet, il nous a semblé raisonnable et honnête d’en informer notre intervenante afin de ne pas la mettre devant le fait accompli au dernier moment. 
Quelques échanges et discussions nous ont amenés à trancher entre deux alternatives : 
 
  1. Maintenir l’événement pour œuvrer à l’éducation populaire, mais accepter en même temps d’en exclure une partie du public sur la base de critères contestables et contestés. Au final, cette option propose en quelque sorte une éducation populaire sélective, ce qui n’est pas vraiment sa vocation.
  2. Annuler l’événement au motif que ce processus de contrôle est injuste et que, par ailleurs des citoyens bénévoles peuvent légitimement refuser de contrôler leurs concitoyens et leurs données personnelles. Bref, on veut bien œuvrer à l’éducation populaire, mais pas « quoi qu’il en coûte » comme dit l’autre.
Au sein du CA de LÉclairCit l’annulation ne faisait pas l’unanimité, mais Cynthia Brésolin a finalement décidé de ne pas venir. Elle nous a en contrepartie proposé de revenir ultérieurement à une période plus « propice »  et nous y sommes bien entendu favorables. En attendant, voici le texte qu’elle nous a proposé pour compléter cette annonce :
 
« L’annulation de cette conférence ne se justifie absolument pas dans un débat pro ou anti-vax. Sur un sujet bien plus sensible et épineux : dans une société de contrôle désormais décomplexée, il me semble impossible de voir se généraliser ledit contrôle – autrefois (hier) plus insidieux. D’un côté pour des bénévoles qui se voient contraints, dans leurs actions, d’être imputés de cette action et d’autre part, de voir une conférence gesticulée interdite à des personnes qui ne suivent pas les règles imposées et édictées (par-delà même de la question des classes sociales). Refuser une norme s’inscrit dans ce que l’on appelle le « paradoxe permissif », à savoir et en raccourci : on ne nous interdit pas de faire ce que l’on veut, mais si on ne fait pas comme il faut, on peut avoir des problèmes et/ou être empêché. Il s’agit là, d’un point crucial de cette conférence gesticulée auquel il me semble aujourd’hui impossible de déroger. Reste toutefois à encourager et souligner le travail de tous ces gens, bénévoles qui continuent malgré tout le combat. » 
 
Nous sommes bien conscients que cette décision va peut-être un peu perturber la mécanique du festival gesticulant, mais rien n’est moins sûr. La suite nous le dira.
 

Pour toutes infos sur les trois autres conférences gesticulées, suivre le lien ci-dessous

Festival gesticulant

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article