Archives par mot-clé : conférence gesticulée

Le mystère du journalisme jaune

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

CONFÉRENCE GESTICULÉE
SUR LA CRITIQUE DES MÉDIAS
de et par Philippe MERLANT

Samedi 10 octobre 2020
Auditorium de la Maison du Patrimoine
Saint-Julien-lès-Villas

Le mystère du journalisme jaune

Cette conférence gesticulée a été précédée d’un atelier participatif à partir de nos expériences personnelles.

Sur les traces de Joseph Rouletabille, Philippe Merlant part élucider ce très grand et très curieux mystère : « Pourquoi les médias sont-ils si souvent du côté du manche, du côté du pouvoir, du côté des puissants ? » Une enquête de l’intérieur, nourrie par quarante ans d’exercice du métier de journaliste. Et une invitation à trouver des pistes pour réconcilier information et démocratie.

Journaliste professionnel pendant plus de 40 ans, Philippe Merlant a exercé dans de nombreuses rédactions ( de Radio France à La Vie en passant par L’Équipe, Libération, Autrement, L’Entreprise, Défis, L’Expansion, Transversales Science Culture ). Il tente depuis une vingtaine d’années de concilier sa pratique professionnelle avec un travail de réflexion sur cette question : « peut-on réconcilier les médias avec la démocratie ? » Ceci l’a conduit à co-écrire avec Luc Chatel « Médias : la faillite d’un contre-pouvoir » (Fayard, 2009).

De 2009 à 2012, il a créé, puis coordonné Reporter citoyen, formation gratuite au journalisme multimédia pour les jeunes des quartiers populaires, puis il est devenu formateur à l’Ecole des métiers de l’information. Et il est, tout naturellement, devenu « gesticulant »… De 2016 à 2019, il a été journaliste « en résidence » dans les quartiers populaires de Valenton et Villeneuve-Saint-Georges (94). Il mène aujourd’hui de nombreux ateliers d’éducation populaire aux médias, surtout dans les quartiers populaires. Début 2020, il a intégré l’équipe de L’ardeur

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Nos ancêtres les migrants

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article

Voici donc la dernière conférence gesticulée de cette seconde édition du festival  des idées gesticulantes.

L’an dernier LÉclairCit avait fait venir Aline Farès pour sa conférence gesticulée intitulée «Chroniques d’une ex-banquière». Cette année nous avons fait appel à l’historien Gérard Noiriel que vous pouvez écouter lors de son dernier passage à France Culture.

Nos ancêtres les migrants

Samedi 12 octobre à la Maison du Patrimoine à Saint Julien lès Villas

Accueil du public à partir de 19h autour d’une buvette. Conférence à 20h.

L’entrée est à tarif libre, car nous souhaitons que chacune et chacun puisse contribuer comme il(elle) le souhaite à soutenir nos initiatives qui représentent des engagements financiers non négligeables pour une association, certes ambitieuse, mais modeste telle que la nôtre.

Le propos

Cette conférence reprend les analyses développées par l’historien Gérard Noiriel dans son livre «Une histoire populaire de la France».

Le propos est de rappeler que les migrations ont été une dimension essentielle de notre histoire commune et un facteur fondamental dans le progrès des civilisations.

La conférence accorde aussi une place importante aux bouleversements qui se sont produits au 20ème siècle en raison de la nationalisation des sociétés ; durcissement des frontières, papiers d’identité, montée des discours xénophobes et racistes…

La conférence fait passer des connaissances de façon ludique avec des dialogues, du jeu, des marionnettes, des chansons et l’utilisation d’images d’archives.

Quelques analyses et chiffres pour démonter les idées reçues

La revue REGARDS publie ce 7 octobre , sous la plume de Roger Martelli, une analyse et une présentation détaillées sur l’immigration.

Cliquer sur un des boutons ci-dessous pour partager cet article